Comment traite-t-on le cancer de la prostate?

/Comment traite-t-on le cancer de la prostate?
Comment traite-t-on le cancer de la prostate? 2010-09-19T19:49:14+00:00

Pour traiter un cancer de la prostate localisé, les médecins utilisent une des deux méthodes suivantes :

  • chirurgie (prostatectomie)
  • radiothérapie

Généralement, la chirurgie est la méthode préférée pour les hommes plus jeunes s’ils n’ont pas d’autres problèmes de santé importants. La radiothérapie est souvent envisagée pour les hommes plus vieux qui risquent plus de développer des complications suite à une opération majeure.

Le cancer de la prostate diffère d’un homme à l’autre. Certains sont vieux, certains sont jeunes. Certains ont de sérieux problèmes de santé, d’autres sont en santé. Certains ont des cancers qui croissent rapidement, d’autres ont des cancers qui croissent plus lentement. Tout cela affecte la décision quant à la façon de traiter un homme ayant un cancer de la prostate.

Certains hommes sont diagnostiqués tellement tard que le cancer est incurable et les médecins ne peuvent qu’aider à soulager la douleur et les symptômes. Cependant, plusieurs hommes sont diagnostiqués lorsque l’on peut encore interrompre la croissance du cancer ou l’enlever.

Ces traitements ont-ils des effets secondaires?

Oui. Quarante à soixante pour cent des hommes seront incapables d’avoir ou de garder une érection (impuissance) après ces traitements. D’autres seront incapables de contrôler le débit urinaire (incontinence). Les traitements eux-mêmes peuvent causer des douleurs et des malaises.

Existe-t-il d’autres choix de traitements?

En raison des effets secondaires, le traitement n’est pas toujours la meilleure solution. Pour certains hommes chez qui on a diagnostiqué un petit cancer de la prostate à évolution lente, les médecins peuvent recommander une approche appelée « attente sous surveillance ». Cela signifie qu’ils surveillent de près le patient et prescrivent le traitement seulement si le cancer semble se propager. Dans plusieurs cas, les hommes continueront à mener des vies normales et saines et mourront d’autres causes avant de développer des problèmes de prostate. Cependant, il y a toujours le risque que le cancer croisse et devienne incurable pendant que le médecin surveille et attend. C’est pourquoi, les médecins choisissent avec soin les patients qu’ils traiteront de cette façon.

Que veut-on dire par dépistage du cancer de la prostate?

Le dépistage consiste à effectuer des tests chez des hommes ne présentant aucun symptôme de cancer de la prostate afin de dépister le cancer le plus tôt possible.

Le test PSA est-il précis?

Aucun test n’est parfait et c’est le cas du test PSA. Pour chaque groupe de 100 hommes de plus de 50 ans qui subissent le test PSA :

  • 10 auront un taux de PSA supérieur à la normale. Ces hommes devront subir d’autres tests et examens.

À la fin de ces tests :

  • 3 hommes apprendront qu’ils ont un cancer de la prostate
  • 7 hommes apprendront qu’ils n’ont pas de cancer de la prostate lors du dépistage
  • 90 hommes auront un taux de PSA normal
  • 1 ou 2 de ces 90 hommes auront un cancer de la prostate qui causera des symptômes

Donc, le test identifiera certains hommes n’ayant pas de cancer, créant inutilement de l’anxiété. Il peut aussi ne pas dépister le cancer chez des hommes ayant un cancer, leur donnant un sentiment de fausse sécurité concernant leur santé.